Les crans du Doc : la passe de 10 au Toboggan

Mois du documentaire, suite, avec la trs riche programmation concocte par l’cran dcinois, l’avenant de la vitalit du genre, lequel reflte les proccupations flottant dans l’air du temps. Ainsi, on ne s’tonnera pas de voir les thmatiques environnementales (Animal, I Am Grata, Bigger Than Us, Douce France, Une fois que tu sais, La Panthre des neiges) et sociale (dans l’acception la plus large) s’adjuger la part du lion.

Mais comme toujours dans le doc, ce n’est pas le militant qui fait le film, c’est la camra ou, plus prcisment, l’art de voir et de donner voir voil pourquoi il faut notamment dcouvrir Un peuple de Emmanuel Gras (en sa prsence), formidable rcit sociologique autour d’un groupe de Gilets jaunes qui confirme le talent hors normes de l’auteur du captivant Makala.

Mais ce qui fait l’intrt de ce festival outre l’abondante qualit des films et des avant-premires , c’est la densit des changes qui leur sont associs : le documentaire se prtant la rflexion, il lui faut un espace de discussion. Celui cr par le Toboggan permettra de croiser (entre autres) Cyril Dion, Serge Avedikian, Gilles Perret, Antoine Page, Bernard Kudlak ou Flore Vasseur, sans rien pour faire cran

Les crans du Doc
Au Cin-Toboggan Dcines ​du vendredi 19 au dimanche 28 novembre


Un peuple

De Emmanuel Gras (Fr, 1h45)

De Emmanuel Gras (Fr, 1h45)


salles et horaires du film


En octobre 2018, laugmentation dune taxe sur le prix du gasoil soulve une vague de protestations dans toute la France. Sur un rond-point, prs de Chartres, un groupe de Gilets jaunes se forme en dehors de toute organisation politique ou syndicale.














Un peuple n’est pas l’affiche LYON le mercredi 17 novembre

Un peuple n’est pas l’affiche LYON le jeudi 18 novembre

Un peuple n’est pas l’affiche LYON le vendredi 19 novembre

Un peuple n’est pas l’affiche LYON le samedi 20 novembre

Un peuple n’est pas l’affiche LYON le dimanche 21 novembre

Un peuple n’est pas l’affiche LYON le lundi 22 novembre

Un peuple est l’affiche dans 1 salle le mardi 23 novembre

Cinma Le Toboggan

14 avenue Jean Mac 69150 Dcines-Charpieu

Mar 20h
Film suivi d’un dbat
EN AVANT PREMIERE
CYCLE Les Ecrans du Doc



Documentaire |


Y-a-t-il meilleur filon que le rel pour les cinastes en qute dun sujet solide ? Parce quelle se revendique en prise directe avec ledit rel ce qui ne (…)

Vincent Raymond | Mardi 19 mars 2019

Les

Y-a-t-il meilleur filon que le rel pour les cinastes en qute dun sujet solide ? Parce quelle se revendique en prise directe avec ledit rel ce qui ne lempche pas dtre crite ni scnarise et affirme des regards singuliers, la veine documentaire est souvent privilgie pour rflchir le pass comme le prsent. Mieux : elle rassemble en salles un public rgulier, demandeur dchanges. Au Cin-Toboggan, le festival Les crans du Doc cultive cette intelligence du regard et de la parole travers une petite semaine o chaque jour correspond une thmatique dveloppe en deux films rcents lorsquils ne sont pas indits.

Aprs une ouverture centre sur crire et filmer le rel avec Lpoque de Matthieu Bareyre et le discutable Depuis Mediapart de Naruna Kaplan de Macedo, cest lcologie, regard sur le monde qui est observe travers LIllusion verte de lAutrichien Werne


ECRANS |


Cest la lutte initiale ! Fentre sur le monde et lHomme, Les crans du doc tmoignent dune prise de conscience des enjeux socio-politiques (…)

Julien Homre | Mardi 21 mars 2017

Les

Cest la lutte initiale ! Fentre sur le monde et lHomme, Les crans du doc tmoignent dune prise de conscience des enjeux socio-politiques contemporains, par le peuple et pour le peuple. Un soulvement civil et salutaire.

Ouverture toute trouve, Silvia Munt lancera les hostilits avec son brlot Afectados, tmoignant de la rvolte aussi intime que collective des Indigns espagnols. Le combat continuera avec Food Coop de Tom Boothe, consacr la russite d’un supermarch coopratif New York. Pour alimenter le dbat et distribuer leurs avis, les membres du projet Demain ou les Amis du Monde Diplomatique bass Lyon viendront partager leur point de vue. Swagger dOlivier Bab


ECRANS |


de Serge Avdikian (Fr/Arm, 1h35) avec Patrick Chesnais, Arsine Khanjian, Robert Harutyunyan

Vincent Raymond | Mardi 7 juin 2016

1637232797 899 Les Ecrans du Doc la passe de 10 au

Parler de lArmnie daujourdhui sans ngliger celle dhier, en vitant le pige du folklore touristique ; sans brandir lantagonisme avec la Turquie (pour une fois, cest lAzerbadjan qui est cit) Serge Avdikian a russi son coup avec cette comdie davantage centre sur la question des diffrences de cultures menant aux convergences humaines que sur le gag communautaire.

Le cinaste a lhabitude dabolir les frontires, y compris stylistiques. Et volontiers recours lessai ou lanimation Chienne dhistoire lui a dailleurs valu la Palme dOr du court-mtrage en 2010 pour donner ses ralisations une aura de parabole, de conte universel.

Celui quon attendait contient dailleurs une squence qui prolonge cette ide du surgissement dun lment extrieur venant soudainement bousculer un systme homogne, pour mieux lenrichir de ses diffrences : lorsque limage emprunte brusq


3 questions |


Brve rencontre avec le ralisateur de Celui quon attendait, le prolifique Serge Avdikian.

Vincent Raymond | Mardi 7 juin 2016

Serge Av

Cette histoire de cousin armnien providentiel repose-t-elle sur une histoire relle ?
Tous les peuples qui ont t disperss et spolis, qui ont une diaspora, possdent ce mythe de loncle qui va revenir avec du bienfait. Quand jtais mme en URSS, la premire fois que les frontires se sont ouvertes sous Krouchtchev afin que les Armniens de France viennent comme touristes, une tante de ma mre est arrive avec cinq valises de vtements. Ctait la pnurie : nous navions pas 360 fromages, mais deux ! Quand on est dans le manque, tout ce qui vient de ltranger brille. Dans ce cas prcis, cest invent. Cela dit, lorsque lArmnie est devenue indpendante, lancien propritaire de la MGM Kirk Kerkorian est arriv avec un million de dollars pour crer des emplois. Ctait un mcne, dfaut dtre un messie

Justement, votre film sest un temps appel Le Messie de Grenoble. Pourquoi lavoir modifi ?
Le Messie de Grenoble est apparu trs tard. Le scnario sest appel Comme une chanson amricaine, puis Compltement lEst Mais un scnario devient un film ; et le film est un objet


ECRANS |


Dans le documentaire comme dans les autres genres, certains arbres au feuillage outrageusement vert et au tronc gentiment creux captent (…)

Vincent Raymond | Mardi 8 mars 2016

Quoi de neuf, en doc ?

Dans le documentaire comme dans les autres genres, certains arbres au feuillage outrageusement vert et au tronc gentiment creux captent indument une lumire mritant de se rpandre sur dautres pousses de la fort. Heureusement, il existe des manifestations telles que Les crans du Doc pour aller au-del de cette canope et faire tat dune diversit parfois insouponne.

En une petite semaine, quatorze films vont se succder au Toboggan dcinois, pour la plupart accompagns par des animations. Si la moiti de la programmation est constitue davant-premires dont Il ma appel Malala de Davis Guggenheim et No Lands Song de Ayat Najafi loccasion de la soire douverture, concidant avec la Journe internationale des Droits des Femmes , on se rjouit des coups de projecteurs braqus sur des uvres ncessaires telles que les rcents Merci patron ! de Franois Ruffin, astucieuses reprsailles lavidit des milliardaires, ou


ECRANS |


Pour sa cinquime dition, Les crans du doc se fraie un chemin entre les festivals de cinma lyonnais du moment Les Reflets au Zola, qui continuent cette (…)

Christophe Chabert | Mardi 17 mars 2015

Doc en packs au Toboggan

Pour sa cinquime dition, Les crans du doc se fraie un chemin entre les festivals de cinma lyonnais du moment Les Reflets au Zola, qui continuent cette semaine, le Festival du cinma europen, qui dbute ce vendredi Meyzieu et tire largement son pingle du jeu. Lide tant de monter des doubles programmes thmatiss pour mettre en perspective la production documentaire actuelle, plutt foisonnante.

Ainsi, Mehran Tamadon sera mis lhonneur ce mercredi avec ses deux films, Bassidji et Iranien, o lui, lathe, se confronte coup sur coup aux dfenseurs extrmes de la Rpublique islamiste et quatre mollahs, dans un dialogue de sourds qui serait drle sil ntait aussi tragique dans ses consquences Tamadon ne peut dsormais plus retourner en Iran. Il sera prsent pour dbattre avec les spectateurs au cours de la soire.

Complmentaires aussi, les deux documentaires projets le jeudi 19 qui montrent le calvaire des demandeurs demploi : ct pile, lenfer bureaucratique de Ple e


ECRANS |


Priode faste pour le documentaire franais en ce moment Du coup, Les crans du doc, le festival consacr au genre au Toboggan de Dcines na eu qu se pencher (…)

Christophe Chabert | Mardi 8 avril 2014

Gondry, star du doc

Priode faste pour le documentaire franais en ce moment Du coup, Les crans du doc, le festival consacr au genre au Toboggan de Dcines na eu qu se pencher pour ramasser les beaux fruits de cette production. Parmi eux, les trs russis LEscale, Se Battre et La Cour de Babel, sans oublier le dernier film-fleuve de limmense Frederick Wiseman, le plus franais des cinastes amricains, At Berkeley.
La soire ne pas rater durant le festival sera celle consacre Michel Gondry vendredi 11 avril, avec la projection de Lpine dans le cur et, en avant-premire, du remarquable Conversation anime avec Noam Chomsky. Cest une belle occasion pour revenir sur le cas Gondry, qui alterne depuis ses dbuts des projets commerciaux denvergure avec des petites formes aventureuses et exprimentales, o le documentaire a t


ECRANS |


Alors que le mois du film documentaire bat son plein, deux festivals complmentaires y seront exclusivement consacrs durant les quinze jours venir. (…)

Christophe Chabert | Lundi 12 novembre 2012

Quoi de neuf, docs ?

Alors que le mois du film documentaire bat son plein, deux festivals complmentaires y seront exclusivement consacrs durant les quinze jours venir. Histoires vraies.doc au Cin Duchre tire le premier, avec parmi les reprises proposes De mmoires douvriers de Gilles Perret, sur la naissance de la classe ouvrire dans les Alpes ou encore le beau film de Safinez Bousbia sur El Gusto, ce groupe de papys du chabi algrois faon Buena Vista Social Club.
La musique sera au cur de cette dition avec Les Fils du vent, sur les hritiers de Django Reinhardt, Traviata et nous, ou comment Nathalie Dessay et Jean-Franois Sivadier se sont confronts au monument de Verdi et enfin, en avant-premire, un documentaire sur la rencontre entre les Pockemon Crew, troupe de danseurs hip-hop lyonnais et Emelthe, un chur spcialis dans la musique baroque et contemporaine.
Du ct de Dcines, Les crans du doc ouvrira sa troisime dition avec lavant-premire des Invisibles de Sbastien Lifschitz, tmoignage dune


CONNAITRE |


Commenc avec une soire consacre Christian Rouaud, la veille de la sortie de son Tous au Larzac, le festival Les crans du doc se poursuit cette semaine au (…)

Dorote Aznar | Lundi 21 novembre 2011

Le cran des

Commenc avec une soire consacre Christian Rouaud, la veille de la sortie de son Tous au Larzac, le festival Les crans du doc se poursuit cette semaine au Toboggan de Dcines avec plusieurs films indits ou en avant-premires. Remarqu la Quinzaine des ralisateurs, La Nuit elles dansent des Canadiens Isabelle Lavigne et Stphane Thibault suit une famille de danseuses orientales gyptiennes au Caire davant la Rvolution. Un documentaire qui nhsite pas chercher le romanesque mais aussi se rattacher la tradition du grand mlodrame gyptien. Il y a une dcennie, Serge Halimi avait fait trembler les murs mdiatiques avec son petit livre rouge Les Nouveaux chiens de garde. Le combat continue sur le grand cran avec un documentaire ponyme sign Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, qui dnonce la mainmise des groupes industriels sur les mdias et lapparition dune gnration de journalistes gardiens de lordre conomique et aptre du march. Engag aussi, Lacit InchAllah fait beaucoup parler de lui depuis sa sortie ; le film tombe point nomm, puisquil a t ralis pendant la Rvolution tunisienne, et que son angle dattaqu


CONNAITRE |


Cinma / Jusqu’au dimanche 28 novembre, le cinma Tobboggan de Dcines ouvre sa programmation la Premire dition des Rencontres Documentaires. Entre regard sur l’Algrie contemporaine, rflexion sur les media et rquisitoire altermondialiste : au total, sept documentaires pour tenter de nourrir son identit d’un regard ncessaire notre monde, le regard inform.

Dorote Aznar | Vendredi 26 novembre 2010

Les Rencontres Documentaires, plong

Cette optique militante de la programmation est galement renforce par l’organisation de dbats, confrences qui chelonneront les projections. Les intervenants membres d’associations, historiens, ralisateurs permettront ainsi d’ largir les horizons, forger les positions et affiner les ides.
Ces “Premires ditions des Rencontres du Doc” portent nos regards de spectateurs des problmatiques multiples, conomiques essentiellement. Un enjeu qui contraint les existences et dont on ne se lasse pas d’observer les consquences. Les focales sont diverses : ici, c’est un grand format, “La Fin de la pauvret ?” interroge ainsi Philipe Dias parcourant territoires et continents dans une vision surplombante apte dmler les mcanismes. L, Jocelyne Lemaire Darnaud prend sa camra et enqute tout simplement sur la circulation de son argent, un petit ruisseau qui produit une grande rivire : “Moi, la finance et le dveloppement durable”, o comment son petit compte en banque peut financer de trs grandes choses.
Qui dit finance, dit pouvoir, politique certes, mais aussi mdiatique. Le 27 novembre, une grande soire carte blanche et en prsence du journaliste et documentariste Pierr


We wish to give thanks to the writer of this post for this remarkable material

Les crans du Doc : la passe de 10 au Toboggan