Chlo Zhao : On se place dans le feu pour pouvoir renatre

Les ternels propose la fois une continuit de l’univers Marvel et le dveloppement d’une nouvelle mythologie. Comment avez-vous trouv l’quilibre entre ce que vous vouliez apporter de nouveau et ce qui tait dj install ?

Le film se droule immdiatement aprs le moment o la moiti de la population revient sur Terre. Pour moi, c’est un vnement cologique trs important. C’est extraordinaire d’avoir une histoire qui se passe ce moment, et l’influence que a a sur notre plante. Sachant cela et que nous allions explorer l’origine de l’univers cinmatographique de Marvel (et que a aurait des rpercussions sur le futur), j’ai t trs encourage faire un film un peu unique, sans imaginer Nick Fury au milieu. On m’a dit : non non, ce sont de nouveaux personnages, c’est une nouvelle histoire

Vous revendiquez, parmi vos influences, celles issues du manga, et votre dsir de combiner les cultures de l’Occident et de l’Orient. Comment avez-vous fait ?

Le manga a t une grande partie de ma vie ! Dans le manga, les personnages se prennent vraiment au srieux alors que quelque chose de ridicule va se passer et tout se mlange. a, je l’ai un peu emmen avec moi dans ma manire de filmer et dans l’action.

Quid de votre rapport au western, nouveau prsent ici ?

Si je peux tre tout fait honnte, j’avais peut tre regard 3 ou 4 westerns avant de faire The Rider et puis les gens m’ont dit que je travaillais dans ce genre. Donc je me suis mise l’tudier parce que je n’avais pas grandi avec ces films. Et puis rcemment, j’ai vu pour la premire fois My Darling Clementine. a m’a vraiment blouie ; il y tellement, tellement dcouvrir Et je trouve aujourd’hui que dans le genre de la science-fiction et des super hros, on commence se poser la question, “qu’est-ce qu’il y a en haut dans les cieux” ? Quelle est notre relation la technologie, quel est le sens de l’existence humaine ? Qu’est-ce qu’il y a au fond des ocans ? Donc je me trouve vraiment attire par des genres qui explorent et qui parlent de cette angoisse collective en tant qu’humains. Quand je fais des films dans ces genres-l, a m’aide aussi justement traiter et grer ma propre angoisse de me dire : o on va ?

Jusqu’ prsent dans votre cinma, vos personnages taient confronts des problmatiques de fin du mois. Ici, ils sont confronts la fin du monde. Qu’est-ce que cela induit comme changement de perspectives philosophiques ?

Je n’y avais pas pas pens de cette faon, merci de le mentionner. Je pense qu’on se place dans le feu pour pouvoir renatre. On se met d’normes obstacles pour pouvoir apprendre un peu plus sur qui nous sommes. Dans les petits films indpendants que j’ai faits, j’ai toujours install mes personnages dans des tragdies incroyables pour que justement, ils puissent renatre. Et dans cette histoire, il y a tout un peuple : c’est l’humanit On espre vraiment, qu’au travers de cette histoire, on rflchira ce qui est important dans notre relation la plante et entre nous-mmes.

Justement, comment avez-vous opr la transition entre un film indpendant comme Nomadland et Les ternels produit par un studio ?

Je ne sais pas comment faire autrement que faire les choses avec mes tripes ! Chaque dcision que je prends, la relation avec les gens avec lesquels je travaille, ma relation avec le casting, avec la camra, c’est toujours quelque chose que je dois ressentir. Si je ne le ressens pas, je ne vais mme pas me rveiller le matin pour aller sur le tournage. Pour moi, c’est la mme chose, parce que a vient du mme endroit. Les Studios Marvel, la surprise de beaucoup de personnes, sont trs diffrents des autres studios traditionnels de Hollywood. Il y a trs peu de personnes qui sont responsables que trois. Et moi je ne parlais qu’a 2 personnes pour prendre toutes les dcisions. Ils ont vraiment cr une bulle pour moi, pour que je puisse vraiment travailler de manire trs scurise. Ils m’ont laiss voler, mais bon il m’auraient rattrap si je tombais, donc je me sentais en scurit.

Les musiques additionnelles tranchent avec celles habituellement entendues dans les films Marvel. Est-ce vous qui les avez-vous choisies ?

C’est un ensemble trs clectique et j’en suis tout fait responsable : cela reprsente un peu la personne trange que je suis ! Parce que ces chansons Pink Floyd, BTS, The Foreigners etc. c’est toute la musique que j’aime. C’est aussi simple que a. Time de Pink Floyd tait l vraiment juste titre. Pink Floyd n’apparat pas souvent dans les films parce que les droits sont trs trs cher, c’est presque impossible. Mais je voulais une chanson que tout le monde puisse comprendre, qui soit globale, quelle que soit la culture des gens. Tout le monde coute et cette chanson est trs populaire, trs universelle. Les paroles, les instruments, franchement, a ne pouvait pas tre mieux : il fallait vraiment qu’on y aille !

We would like to say thanks to the author of this post for this awesome material

Chlo Zhao : On se place dans le feu pour pouvoir renatre

Hank Gilbert